La petite histoire du jour

 

C’est l’histoire d’un propriétaire de château qui manque d’assurance…

C’est l’histoire d’un propriétaire de château qui manque d’assurance…

Un incendie se déclare dans un château et endommage sa charpente. L’assureur fait une proposition d’indemnisation, mais d’un montant trop faible pour le propriétaire, qui la refuse. L’assureur explique alors que ce montant est conforme aux garanties négociées par le propriétaire…

En méconnaissance de cause, conteste le propriétaire, qui reproche à l’assureur un défaut de conseil : non seulement l’assureur aurait dû l’avertir que le contrat ne couvrait pas une partie des risques, mais aussi le mettre en garde contre le risque d’insuffisance de la garantie en cas de destruction du château… Sauf que le propriétaire a négocié la prime à la baisse, rappelle l’assureur : il devait donc bien en mesurer toutes les conséquences, notamment financières…

Ce que confirme le juge : pour lui, les modalités de l’assurance, négociées par le propriétaire, ont été contractuellement élaborées de manière claire. Il était donc en mesure de comprendre que l’indemnisation allait forcément être réduite.


Arrêt de la Cour de cassation, 2e chambre civile, du 27 octobre 2022, n° 21-14476

La petite histoire du jour

  • Vues: 28

Présence géographique

Villes

Brunoy
Mandres les roses
Quincy sous Sénart
Saint-Germain-Les-Corbeil
Courcouronnes
Evry
Massy Palaiseau
Paris

Régions

Val d'Oise
Essonnes
Seine et Marne
Val de Marne
Seine saint Denis
Haut de Seine

Et également en province...